Ancienne Eglise romane Saint Maurice

L'ancienne église romane de Chiddes consacrée à Saint Maurice, considérée vétuste et trop petite par le desservant de la paroisse, (1507 habitants recensés à Chiddes en 1891), voire dangereuse, est désaffectée en 1902, et devient propriété privée.         

Vers 1875 Monsieur de Soultrait (écrivain et historien Nivernais - un des fondateur de la société nivernaise des lettres, sciences et arts en 1851) la décrit ainsi :                                                 « Eglise paroissiale de Saint Maurice, de la fin du XII e siècle, fort remaniée. Plan rectangulaire (environ 18mlx9ml, selon le cadastre de 1842), sauf les saillies de l'abside et d'une chapelle. Abside voûtée en cul de four ovoïde. Voûte d'arête moderne sous le clocher, avec doubleaux brisés retombant sur des colonnes engagées à chapiteaux sculptés et à bases munies de griffes. Nef non voûtée. Clocher central percé sur trois faces de baies cintrées géminées garnies de colonnettes. »                            Alternativement abandonnée et/ou défigurée, il n'en reste aujourd’hui que le clocher, le chœur, et l'abside.                        Côté Ouest, deux niches extérieures abritent des statuettes, à droite une vierge à l'enfant, à gauche un personnage qui semble être un clerc du moyen-âge... Dans le chœur et dans l’abside, subsistent des traces de polychromie.                                                                                               En 2013, alors qu’elle menace d’être entièrement ruinée, de nouveaux propriétaires mettent le bâtiment hors d'eau, tuiles romanes sur l'abside, tuiles bourguignonnes sur le chœur.

Tous les ans, en septembre, le comité des fêtes de la commune de Chiddes, organise « la Saint Maurice », perpétuant ainsi l'ancienne fête patronale.